Salvador Dali, un artiste unique en son genre

Salvador Dali, un artiste unique en son genre

Né en 1904 et mort en 1989, Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech connu sous le mon de Salvador Dali était un célèbre peintre Espagnol du XXe siècle. A la fois, sculpteur et graveur d’art, il était un scénariste et écrivain renommé de l’époque. Il figurait parmi les partisans du surréalisme à part entier.

La vie de Salvador Dali

salvador-dali.jpg

Né le 21 mai à Figueras, le jeune Salvador Dali était marqué par sa forte personnalité égoïste et imaginative. Passionné de l’art (l’art figuratif et la peinture) du modèle impressionnisme dès son plus jeune âge, Salvador Dali avait vite trouvé sa vocation pour le reste de sa vie. Il cherchait ainsi son style par rapport aux mouvements artistiques différents et existants à cette époque. Il rejoignait le groupe surréaliste lors des ses études à Paris et avait inventé la méthode paranoïaque-critique vers 1929.  A partir de l’année 1949, il a véhiculé son style « mysticisme corpusculaire » par rapport à une méthode découlant de la peinture de la Renaissance parallèlement au contexte existant. Un peintre connu narcissique et mégalomane, Salvador Dali avait bénéficié le musée dit «Salvador Dali Muséum » de son vivant, puis il avait crée le théâtre-musée Dalí destiné uniquement à des œuvres surréalistes. Le célèbre artiste a été décédé en 23 janvier 1989.

Son œuvre

son-ouvre.jpg

En accumulant et en étudiant les différents mouvements artistiques (impressionnisme, peinture de la renaissance, académisme, surréalisme), les œuvres de Salvador Dali consistaient à véhiculer des sujets à controverses et à peindre des personnes assorties de thèmes difficiles comme la sexualité, la religion, Gala sa femme, le rêve. Quelques œuvres les plus connus sont « Le Portrait de Gala avec deux côtelettes d’agneau en équilibre sur l’épaule », « Le Torero hallucinogène », « Le miel est plus doux que le sang » (1927) et Cenicitas (1928), et « l’Homme invisible » (1929).